LA SAVONNETTE BLEUE - TUNIS - Anna Puig Rosado
  
LA SAVONNETTE BLEUE - TUNIS
Les serviettes, le thé, le savon, les rires ont disparu. Le hammam est aphone. Seuls restent les bruits d’eau et le roulement des grosses valises des clientes.
Lentement, elles sortent leur serviettes, gant de massage, shampoing et les habits de rechange qu’elles enfileront avec de vieux gestes sur une peau rénovée.
Malika, la masseuse, accompagne au bain les rares clientes de l’après-midi et se souvient : l’ancienne patronne qui riait et faisait brûler de l’encens odorant, les futures mariées et les musiciens qui rythmaient le rituel du hammam.

Aujourd’hui même la radio est éteinte et le réveil semble tourner plus lentement.

J’embrasse Malika et me demande ce qu’elle deviendra lorsque les eaux du hammam ne couleront plus sur le corps des femmes.


Cette série met en lumière la lente agonie de 2 hammams, hammam Dour el Hara et hammam Bou Sandel, l'un fermé depuis peu et l'autre en dificulté financière.

J'ai réalisée cette série lors de 2 voyages à Tunis l'hiver 2014, dans le cadre d'une commande de l'Association pour la préservation du patrimoine de la Médina de Tunis à l'occasion d'une exposition collective "regards posés - Hammams de la médina de Tunis" qui s'est déroulée en juillet 2014 au Musée de la ville de Tunis, Palais Kheiréddine aoinsi qu'à l'Institut des cultures d'Islam à Paris en février 2016. L'édition d'un livre sortira bientôt.


Top